Les pigments en peinture

 

les pigments en peinture

 Le pigment est une molécule chimique, naturel ou synthétique. Il permet en peinture, de créer une couleur, en le mélangeant à un liant. Ils se présentent dans le commerce, sous forme de poudre plus ou moins fine. 

Les pigments naturels

Ces pigments se regroupent en trois catégories : minéral, animal ou végétale

  • Les pigments végétaux

Comme son nom l'indique, ce sont des pigments extraits du règne végétale. Dés l'Antiquité, l'homme à eu recours aux colorants végétaux, pour teindre le textile. Car les végétaux, offrent la plus grande gamme de pigments naturels. 

Plus tard au Moyen-Âge, les pigments végétaux ont trouvé une grande place, dans l'enluminure des manuscrits. 

Quelques pigments végétaux, les plus couramment employés en peinture :

 

pigment garance

 La garance (rose vif) : Elle était extraite de la racine d'une plante : la Rubbia Tinctorium. Originaire du Moyen-Orient, puis cultivée en France, dans la région d'Avignon et Alsace. De nos jours le pigment naturel, à été substitué par un pigment de synthèse, très employé en aquarelle. 

 

 

 

pigment indigo

 

L'indigo (bleu profond, rougeâtre) : Il est extrait d'une plante : l'indigotier. Il fût importé en Europe à partir du XVIIéme siècle. Le bleu indigo est très prisé dans la peinture d'Icônes. 

 

 

  • Les pigments d'origine animal

Ces pigments sont plus rares. Par exemple : Le sépia ou encre de seiche. Il est employé comme encre ou lavis, depuis le début du XVIIème siècle. 

  • Les pigments minéraux

Ils sont utilisés par les hommes depuis la Préhistoire. La plus part de ces pigments, sont sous forme de poudre. Ils sont également très peut solubles dans l'eau. Ce sont souvent des terres, des ocres, des oxydes de fer ou de cuivre. Mais ils peuvent aussi être obtenus par broyage de pierres. Par exemple : le lapis-lazuli. 

Quelques pigments minéraux, les plus couramment employés en peinture :

 Les ocres

pigment ocre jaune

L'ocre jaune- On appelle aussi "l'ocre", la pierre d'où l'on extrait ce pigment minéral. C'est une roche, qui contient un hydroxyde de fer et de l'argile pure (kaolinite). Les ocres se déclinent sous différentes nuances, selon la zone géographique d'extraction. 

L'ocre jaune contient de la goethite, l'ocre brune de la limonite et l'ocre rouge de l'hématite. Par calcination des pigments, on obtient aussi une grande gamme de nuances de bruns.

 

pigment ocre rouge

 

 

L'ocre rouge

 

 

 

Terre de sienne (jaune sombre) : C'est une variété d'ocre jaune, mais qui renferme du manganèse. Dans la peinture à l'huile, elle fait partie des couleurs de base. A l'origine, elle était importée d'Italie et utilisée en France dés le XVIIème siècle. De nos jours, la terre de sienne à d'autres provenances, mais définit toujours le même produit. 

Terre d'ombre naturelle (brun/vert) : C'est un pigment qui est comparable à l'ocre, sauf qu'il contient un fort pourcentage de manganèse. 

 

pigment terre brullée

 

 Terre d'ombre brûlée (brun/rouge) : Elle est obtenue par la cuisson de la terre d'ombre.

 

 

 

 

pigment azzurite

 

L'azurite (très beau bleu/vert) : C'est un minéral composé de carbonate de cuivre hydraté. Au XIXème siècle, les pigments définis sous le terme de bleu-outremer ou lapis-lazuli, n'étaient que de l'azurite