chevalets

   Tout d'abord je veux ouvrir une petite parenthèse, concernant l'achat du matériel de peinture. Souvent on pense que les artistes professionnels, ont besoin d'une grande panoplie de matériel pour réaliser leurs oeuvres. Bien entendu, ce choix est en fonction de la technique de l'artiste, qui peut être plus ou moins élaborée. Mais je vous assure que beaucoup d'entre eux, n'ont pas énormément de matériel dans leur atelier.

   Juste pour vous dire qu'il faut, en un premier temps, bien cibler la technique qui vous intéresse. Puis orienter l'achat de matériel en fonction de ce choix. De cette façon des achats superflus peuvent êtres évités !

Les différents types de chevalets

   Le chevalet est le support, sur lequel l'artiste pose l'oeuvre pendant sa création. On peut placer dessus : des toiles sur châssis, des coertons à peindre ou des feuilles préalablement fixées sur une plance à dessin.

   Cet outil se décline sous différents modèles, selon vos créations (grands ou petits formats). Les assemblages sont généralement en bois, mais on peut aussis en trouver en aluminium. Le chevalet facilite le travail, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur et il peut s'incliner en fonction de la lumière désirée. 

   Le choix d'un chevalet se fait en fonction de vos besoins. Donc plusieurs éléments sont à prendre en considération : peindre en atelier ou à l'extérieur, l'espace que vous disposez, la technique, ainsi que les dimmentions de vos créations. Voici un aperçu des modèles les plus utilisés, tant par les amateurs que les professionnels : 

Les chevalets d'atelier

   Ces chevalets sont faits pour l'intérieur. Parfois ils sont munis d'un casier pour le matériel de peinture ou de dessin. Ils ont une armature robuste et une inclinaison ajustable. Ils peuvent recevoir des toiles de grandes dimensions tout comme des petits formats. Par contre pour entreposer ce type de  chevalets, il faut prévoir un certain espace. Ils se divisent en deux grandes catégories :

a)Les trépieds

   En générale ce sont des modèles "classiques" pour la peinture. Vous pouvez les trouver avec ou sans sabot et à crémaillère ou simple. Le sabot est une pièce mobile en bois, qui sert à maintenir la toile par le haut. Quant au tablier, c'est le socle sur lequel repose la toile. Derrière le tablier, est fixé le boitier de coulissage pour réglé la hauteur.

chevalets trépieds

A simple B à crémaillère

b)Les socles en H

   Ce sont des chevalets assez robustes et droits, à crémaillère ou à manivelle. Certains modèles sont simples ou à double face et peuvent recevoir des toiles jusqu'à 220 cm. Ils sont très stables par leur socle en H, et souvent équipés de roulettes pour les déplacés. Certains sont même inclinables. Pour entreposer ce chevalet, il faut prévoir une pièce assez spacieuse.

chevalets socles en H

A à crémaillère B simple à manivelle

Le chevalet de campagne

  C'est un chevalet conçu pour peindre à l'extérieure. Pliable, constitué d'un trépied télescopique. Il peut être déplacé facilement. Certains modèles offrent l'avantage d'être équipés d'un coffret pour le matériel de peinture, et peuvent accueillir des toiles d'un format moyen.

chevalets de campagne

A avec boîte de matériel B trépied simple

Le chevalet de table

   Comme son non l'indique, ce chevalet de très petite taille (30 à 50 cm), est destiné à être posé sur une tabes. C'est le support idéal pour ceux ont un espace de travail restreint. Il est conçu pour des petits formats, et pour les créations qui nécessites une certaine proximité de travail. Vous pouvez même le ranger, car il se plis facilement. Pour ceux qui démarrent dans la peinture, ce modèle est un excellent compromis.

chevalets de table

A simple B avec boîte pour matériel